Je me rappelle ma première et d’ailleurs dernière année de mathématiques à l’université libanaise. Nous étions quatre amis et Fanette ne me m’aimait même pas. La paresse nous unissait pendant les longues journées d’études sous un joli sapin du jardin de l’université où nous nous amusions – parce que l’homme naît raciste, misogyne et homophobe et ensuite vote pour le parti le plus facho – à taquiner le maillon le plus faible de notre groupe: Hagop dit « l’arménien »

L’attaque de la semaine passée contre le ministre Guidanian qui a préféré son Arménie à son Liban m’a refait penser à Hagop. Tout d’abord: c’est quoi cette question de m… « tu aimes plus le Liban ou l’Arménie »? Quel est le f… idiot qui me te l’a posée? Pourquoi pas tu aimes plus maman ou papa-ian ? tant qu’on y est !

Evidemment, le peuple libanais ne rigole pas sur le patriotisme. Il est attaché à sa terre – du moins celle qu’il n’a pas encore vendue aux investisseurs étrangers.

Il n’en fallait donc pas plus pour que le sang orange se mélange au sang bleu et au sang jaune. « Tous unis contre l’arménien », postait la foule twitto-facebookienne.

Watezefeuk, te dis-je! Quo vadis Avedis? N’es-tu donc né que pour cette infamie? Est-ce ta faute si tu es né arménioche? Entre tous les ministres et députés, n’es-tu pas un des rares qui n’as pas décidé d’obtenir la double nationalité mais qui es né avec?

Pauvre de toi! Les autochtones ont la mémoire sélective et sournoise. Ils ne se sont pas rappelés l’année passée, le député outragé d’avoir été refusé d’entrée aux USA « alors qu’il est français ». Ils ont oublié cet autre député libano-français qui avait choisi dans la même émission il y a quelques années « le Liban avant la France » comme si le patriotisme ne fonctionnait que dans un sens. Pour les bipèdes Libanais, que tu sois libano-français ou armeni-libanais, le Liban doit passer d’abord. Ils ont oublié que le trois quart des ministres et députés possède une double nationalité, et que leurs femmes accouchent nos futurs députés dans les cliniques de New-York. Ils ont aussi oublié que, pratiquement, ils sont gouvernés par des étrangers et que leurs idoles patriotiques, ont CHOISI de devenir français ou américains et qu’ils ont juré devant témoins de servir la France, l’Amérique, l’Arabie, l’Iran, ou que sais-je.

Triste pays qui est le tien: si chacun de tes députés et ministres exhibait son deuxième passeport pour lequel il a fait la queue devant les ambassades en jurant de servir sa nouvelle mère-patrie, tu aurais compris que tu es gouverné par les nations désunies et que « l’arménien » à qui on a brûlé la terre et tué les ancêtres est la personne qui te ressemble le plus.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.