Le Ministre des finances aurait indiqué au journal Al Joumhouria qu’un mécanisme de contrôle des capitaux sera discuté lors du prochain conseil des ministres. Il indique qu’il s’agira de protéger le droit des déposants et notamment “des petits déposants”. Pour rappel, le contrôle des capitaux avait été unilatéralement imposé par l’Association des Banques du Liban (ABL) en novembre dernier, et non par les autorités de tutelle.

Les banques ont depuis perdu plusieurs dizaines de procès face à des clients qui exigent de pouvoir disposer de leurs argents. Par ailleurs, la décision du procureur financier Ali Ibrahim de geler les avoirs de 20 banques, citant notamment l’illégalité du contrôle des capitaux a été depuis suspendue par le procureur de la République, Ghassan Oweidat

Selon le Ministre des Finances, il est très probable de voir le gouvernement Hassan Diab approuver cette loi instaurant le contrôle des paiement. Il s’agira ensuite de la présenter devant le parlement pour la rendre fonctionnelle.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.