green tractor
Photo by freestocks.org on Pexels.com

Le ministre de l’agriculture Abbas Hajj Hassan a précisé dans une interview que le Liban est en capacité de stocker 600 000 tonnes de blé en dépit de la destruction des silos du port de Beyrouth.

Si le Liban importe 84% du blé nécessaire à sa consommation locale d’Ukraine et de Russie dont 55% d’Ukraine, il n’est pas isolé et peut bénéficier d’une aide des pays amis. “le ministre de l’Economie a informé le comité ministériel compétent que le blé disponible au Liban est suffisant pour un mois et demi”, indique Abbas Hajj Hassan qui annonce également que des discussions sont en cours avec l’Inde ou encore les Etats-Unis et l’Australie pour fournir les quantités nécessaires au marché local. Cependant, le prix de la marchandise peut varier en fonction du temps mis à le transporter jusqu’au Liban.

Par ailleurs, le pays des cèdres dispose de surfaces et des capacités à la production de blé tendre destinée à la fabrication de pain arabe et français. Les moyens agricoles dont dispose actuellement le Liban pourraient répondre ainsi à 60% de la demande au lieu d’importer l’essentiel des marchandises demandées localement.

Cette crise cependant est amplifiée par la situation économique actuelle du pays des cèdres, note le ministre.

Le Liban disposerait actuellement d’une capacité de stockage de 400 000 tonnes de blé en vrac et de 200 000 tonnes en sac, notamment à Baalbeck et Tal Amara.

Concernant la hausse des prix, il s’agit aussi de lutter contre les monopoles. Le ministre de l’agriculture reconnait ainsi que le ministère de l’Economie ne peut pas avec 140 ou 150 observateurs contrôler le marché libanais. Il s’agirait de porter le nombre des inspecter à 400 ou 500 agents via notamment une des associations de retraités de l’Armée Libanaise qui se proposent ainsi d’oeuvrer gratuitement à cette tâche.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.