Le Liban, un des pays où la mortalité liée à la pollution est la plus élevée de la région (GreenPeace)

191

GreenPeace Moyen-Orient et Afrique du Nord a dévoilé un nouveau rapport mondial intitulé “Toxicité de l’air: le prix réel des combustibles fossiles”. Selon ce rapport, le nombre de décès prématurés liés à la pollution de l’air par des énergies fossiles serait de 2 700 personnes en 2018, soit une proportion de 4 décès pour 10 000 habitants.

Seule l’Egypte connaitrait une mortalité plus élevée.

Lire le rapport (en français)

Selon les responsables locaux de GreenPeace, le Liban traverse une crise sanitaire non connue du grand public, alors que les niveaux de pollution de l’air au Liban qui ont atteint des niveaux élevés qui mettent la santé et la vie de chaque citoyen libanais en danger. Ainsi, Julien jressati, directeur du programme de GreenPeace au Moyen-Orient et en Afrique du Nord souligne que la pollution aérienne expose les personnes aux maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le diabète, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et le cancer du poumon, et rend plus vulnérables aux infections par des virus qui ont un effet respiratoire comme le coronavirus COVID19.

Le coût économique de la pollution atteindrait 1.4 milliards de dollars, soit l’équivalent de 2% du PIB et constitue donc un fardeau supplémentaire pour la population déjà impactée par la crise économique.

La qualité de l’air et l’environnement peuvent se rétablir rapidement si on met en place les décisions nécessaires pour arrêter la pollution, souligne Jreissati. Il s’agit notamment d’investir dans les énergies renouvelables au lieu de créer des usines de production d’électricité polluantes.

Il a également souligné que ce rapport fait suite à un premier rapport, portant sur les énergies renouvelables, en réponse au plan du secteur de l’électricité qui a été lancé par le ministère libanais de l’énergie et de l’eau l’année dernière, proposant un scénario alternatif qui repose sur les ressources et l’efficacité énergétiques renouvelables énergie. 

Lire le rapport (en arabe)

37036e83-gp-mena-air-pollution-report-ar-june-2020-

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour: