Le PDG de la MTV Lebanon condamné dans l’Affaire des fournisseurs illégaux d’internet

324
Moins d'une minute de lecture

Le PDG de la MTV, Gabriel Murr, ainsi que la compagnie Vision SAL, ont tous les 2 été condamnés pour détournement de fonds publics dans l’affaire des fournisseurs illégaux d’internet qui avait défrayé les chroniques judiciaires en 2016.

Selon le jugement de la cour de justice, le responsable de la chaine a été condamné à un an de prison, une peine pouvant cependant être suspendue en cas de paiement des dommages civils dans un délai de 2 mois après la publication du verdict.

Aussi, une amende de 4 millions de livres libanaises a été donnée à la compagnie StudioVision et une amende conjointe de 2.4 milliards de livres libanaises à la compagnie et à Gabriel Murr.

Pour rappel, l’affaire des fournisseurs illégaux d’internet avait éclaté en 2016, avec la découverte d’un réseau de distribution et la mise en place d’équipements au niveau des antennes appartenant à StudioVision localisées à Tannourine, Denniyeh ou encore à Zaarour. Aussi, des services de téléphonie illégaux internationaux avaient alors été découverts, alors que la compagnie publique Ogero bénéficie d’un monopole dans le domaine.

Une commission d’enquête parlementaire avait alors estimé que ces personnes achetaient de la bande passante à coût nominal depuis la Turquie ou Chypre pour la revendre à des abonnés au Liban à prix inférieur aux prix locaux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.