Le gouvernement philippin a décidé d’ouvrir une enquête suite au suicide supposé d’une de leurs ressortissantes ce dimanche dans un abri mis en place par leur ambassade locale. Ce dernier abrite des Philippins qui désirent revenir chez eux après avoir perdu leurs emplois.

Selon le Ministère des Affaires Etrangères des Philippines, la personne décédée serait arrivée ce vendredi au sein de cette structure. Elle y partageait une chambre avec 2 autres personnes.

Plusieurs dizaines de Philippins seraient actuellement en attente au Liban après avoir perdu leurs emplois en raison d’une part du contrôle des capitaux imposés par les banques qui refusent désormais de retirer des montants en dollars.

Pour l’heure, les autorités des Philippines démentent également tout mauvais traitement à l’intérieur de cette structure, alors que les ONG locales et internationales indiquent que certaines des personnes qui s’y trouvent n’auraient pas vu le soleil depuis plus de 40 jours.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.