La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
Moins d'une minute de lecture

L’association des propriétaires de générateurs du Kesrouan, Jbeil et Metn, Tony Abou Khalil, a dénoncé la hausse du prix du fioul et le fait de ne pas bénéficier des tarifs officiels pour en acheter.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Kaslik, Tony Abou Khalil a lancé un appel aux autorités libanaises et à la population, indiquant être aux côtés de la population libanaise et ne pas souhaiter briser l’état ou encore l’Electricité du Liban. Cependant, il indique que les propriétaires de générateurs ne pourront plus poursuivre leurs activités estimant nécessaire l’obtention du droit d’acheter le fioul au prix subventionné par l’état, soit à 13 000 LL, le bidon de 20 litres.

Le syndicaliste a également demandé une augmentation des prix des générateurs, éloignant les menaces à ce que les générateurs puissent être arrêtés. Les tarifs actuels ne permettraient cependant pas d’assurer l’achat ou le remplacement des pièces détachées notamment en raison des problèmes liées à la parité entre livre libanaise et dollar.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.