Moins d'une minute de lecture

Excellence Monsieur le President,

Tout en vous remerciant de votre visite dans notre pays sinistré, tout en recevant humblement l’aide de la France, nous souhaitons que  cette aide ne soit pas juste économique ou financière. Nous attendons une déclaration forte sur le système politique libanais dépassé et hérité du protectorat français et qui est aujourd’hui la cause structurelle profonde du déclin du Liban.

La plus importante annonce  que vous pourriez faire Monsieur le president, alors que vous êtes au Liban, serait de déclarer la mort du système confessionnel mis en place par la France en 1943 à la fin du protectorat sous la forme du Pacte National, qui a érigé les chefs religieux en veritable maitre du pays, et qui est la veritable source des problèmes et des conflits au Liban.

Monsieur le President, ce système a vécu , il est temps de passer à un système démocratique et laïc comme en France et dans tous les états démocratiques du monde .

La France applique la laïcité avec force et acharnement chez elle. Pourquoi le Liban devrait conserver ce système archaïque et dépassé.

Déclarez haut et fort que la France ne cautionne plus ce système féodal et archaïque, alors on dira «  Merci Monsieur Macron, merci à la France … » .

Votre déclaration fermera alors avec grandeur la parenthèse du protectorat français 

Nabil Zorkot 

PS : Si vous signiez aussi cette pétition notre groupe en sera hautement honoré .

Pour un état démocratique et laïc au Liban

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Nos Lecteurs sont également les auteurs de ce site. Vous pouvez soumettre votre tribune libre, vos réactions ou analyses en rapport avec les évènements actuels, en envoyant un courriel à [email protected] Une fois accepté par l’équipe Libnanews, votre texte sera publié dans la rubrique opinion ou dans les catégories appropriées. N’oubliez cependant pas les règles élémentaires de la courtoisie et veuillez respecter les règles et les usages de la Langue Française. Nous ne sommes toutefois pas responsables des opinions ou du contenu soumis par Nos Lecteurs.