La hausse des prix des aliments causée par la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine vient s’ajouter aux crises qui touchent déjà le Liban, lequel importe 96 % de son blé en depuis la Russie et l’Ukraine. Pour soutenir les segments les plus vulnérables de la population au Liban, l’UE a débloqué 20 millions d’euros supplémentaires d’aide humanitaire afin de répondre à l’insécurité alimentaire croissante et à d’autres besoins. Cette enveloppe ciblera la population libanaise vulnérable, ainsi que les réfugiés vivant dans ce pays.

La nouvelle enveloppe financière ciblera des zones et des populations au sein desquelles l’insécurité alimentaire élevée, l’accès insuffisant aux soins de santé ou les préoccupations spécifiques en matière de protection sont avérés pour les populations libanaises vulnérables et les réfugiés dans le besoin. L’assistance humanitaire de l’UE sera fournie en partenariat avec les agences des Nations unies, les organisations internationales et les ONG.

Le commissaire chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, a déclaré ce qui suit: «En raison des crises politique, économique et financière au Liban, des millions de personnes ont eu besoin d’assistance au cours des deux dernières années. La COVID-19 et l’explosion dans le port de Beyrouth ont aggravé les souffrances tant des Libanais vulnérables que des réfugiés syriens. Et maintenant, au Liban, les personnes sont confrontées aux chocs mondiaux sur les aliments et le carburant dus à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. L’UE est solidaire du peuple libanais et des populations de réfugiés en cette période de besoin.»

Contexte

Au Liban, les crises multiples affectent particulièrement les plus vulnérables. Les Nations unies indiquent que près de 2,5 millions de personnes au Liban ont besoin d’une aide humanitaire, dont 2,2 millions de Libanais, 208 000 réfugiés palestiniens et 78 000 migrants. En outre, 90 % des 1,5 million de réfugiés syriens dans le pays continuent d’avoir besoin d’une aide humanitaire.

Depuis 2011, l’UE a alloué 742 millions d’euros d’aide humanitaire pour aider les réfugiés syriens et les communautés qui les accueillent au Liban.

L’accès aux besoins de base et aux services de santé figure parmi les principales préoccupations.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.