Selon un rapport publié par le Haut Commissariat des Nations Unis pour les Réfugiés, le nombre d’enfants réfugiés syriens a augmenté de 152% au cours de ses 3 dernières années.

Ce même rapport intitulé, HCR: retour à l’école, indique que 157 000 enfants d’origine syrienne, sur 478  000 enfants enregistrés comme réfugiés, seraient actuellement inscrits au sein des établissements public libanais contre 62 000 en 2013. Cette hausse serait liée aux campagnes mises en place par le gouvernement libanais et les organisations internationales sur place.

Pour rappel, le Ministère de l’Education avait accepté dès 2012 d’accueillir au sein des écoles publiques, les enfants de réfugiés syriens. Plus de USD 215 millions auraient ainsi été mis à disposition par l’ONU pour ce programme éducatif en 2015 contre 98 millions en 2014. 238 écoles publiques participent par ailleurs à ce programme.

Alors que les frais de scolarité d’un montant total de 60 USD par enfant s’appliquent normalement à tous en plus de l’achat obligatoire des livres et des fournitures scolaires , depuis 2014, ceux-ci sont couverts par le programme « Retour à l’Ecole » par les Nations Unis, par les pays partenaires dont la France et le Grande Bretagne et d’autres organisations donatrices.

Cette information intervient alors que le Liban accueille actuellement plus de 1,1 millions de réfugiés depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011, sur fond de déclarations de responsables internationaux dont ceux de l’ONU demandant l’implantation des réfugiés sur leurs sols. Les autorités libanaises ont depuis fait part de leur refus total d’un tel projet au Liban.

Consulter le rapport (en anglais) à ce lien.