Le directeur de l’hôpital universitaire Rafic Hariri, le docteur Firas Abiad, c’est déclaré préoccupé par le nombre toujours élevé de cas diagnostiqués quotidiennement au Liban, même si le nombre d’hospitalisations en soin intensif a diminué.

Le responsable s’exprimait sur Twitter, estimant que cette baisse du nombre d’hospitalisations constitue une bonne nouvelle alors que le Liban traverse de multiples crises, allusion à la crise économique actuelle. Cependant, il ne faut pas oublier d’autres facteurs comme par exemple un taux de tests positifs toujours élevé – qui dépasse les 10 % – et une forte présence communautaire.

En cas réouverture des écoles ou encore de levée des restrictions, un rebond ne pourrai pas être étonnant, estime le spécialiste.

Le directeur de l’hôpital gouvernemental regrette par exemple un nombre encore faible de vaccins disponible localement, même si les autorités libanaises ont pris plusieurs mesures pour améliorer le processus de vaccination. Cependant, il reconnaît qu’il existe des préoccupations quant à la sécurité d’utilisation de ces vaccins, allusion aux cas de thromboses qui seraient induites par les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Dr. Firas Abiad entre la notion d’immunité communautaire, autant par exemple que certains pays comme le Brésil ou l’Inde ou la population a été largement infecté précédemment, la propagation du virus et le nombre de décès restent très élevés avec l’apparition de nouveaux types de variants. Il s’agit donc d’accélérer le processus de vaccination mais également de soutenir les hôpitaux et le personnel médical avant l’arrivée de ces variants au Liban.

Les derniers chiffres du COVID au Liban

Au total, 504 800 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 499 755 cas locaux et de 5045 cas en provenance de l’étranger. 

Le nombre total de personnes décédées est de 6 809 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.
Le ratio de tests positifs reste élevé mais diminue avec le chiffre de 14.5 %.

1 790 personnes étaient hospitalisées et 795 personnes étaient dans un état considéré comme critique et 225 personnes placées sous respirateurs.

Selon le dernier bilan disponible, au total, 218 744 personnes ont reçu une première dose et 114 920 personnes ont reçu les 2 doses.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.