Quelques jours après avoir déjà franchi le seuil des 1500 cas, c’est au tour du cap des 1600 cas de personnes ayant, contracté par le coronavirus COVID19 depuis la découverte d’un premier cas le 21 février dernier, d’être passé.

1603 personnes ont ainsi contracté le virus depuis le 21 février.

Le Ministère de la santé a indiqué que 16 personnes ont été testées positives au coronavirus COVID19 durant les dernières 24 heures. Parmi elles 11 cas locaux (contre 19 cas hier) et 5 cas en provenance de l’étranger.

Le nombre des personnes hospitalisées est en augmentation ainsi que le nombre de cas considérés comme critiques. 53 personnes font actuellement l’objet de soins hospitaliers dont 9 en soins intensifs.

1077 personnes ont été guéries depuis l’apparition du virus sur le sol du Pays des Cèdres et 32 personnes sont décédées.

Seuls 798 tests PCR ont été effectués alors que les spécialistes estiment qu’un nombre nécessaire de 2500 tests PCR est nécessaire pour avoir une idée de l’étendue réelle de la maladie au Liban.

Un programme de lutte contre la stigmatisation des personnes contaminées par le coronavirus COVID19

Par ailleurs, le Ministère de la Santé, en coopération avec l’UNICEF et l’OMS va lancer un programme visant à réduire les biais vis-à-vis des personnes contaminées par le coronavirus. Il s’agit notamment de luter contre la peur et les discriminations faites à ces personnes à leurs proches.

Cette campagne se fera sur les réseaux sociaux via les comptes @nmhplebanon 

Au niveau statistique, ce 22 Juin

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    7.72 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    10.71 % de 10 à 19 ans
    24.66 % de 20 à 29 ans
    16.84 % de 30 à 39 ans
    13.78 % de 40 à 49 ans
    11.67 % de 50 à 59 ans
    7.4 % de 60 à 69 ans
    4.59 % de 70 à 79 ans
    et 2.61 % de plus de 80 ans

    57% des cas seraient des hommes et 43% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    42.91 % seraient asymptomatiques, 52.16 % montreraient des symptômes légers et 4.92 % seraient critiques.Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 54% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 33% suite à des déplacements à l’étranger, 12 % toujours sous investigation et 2% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Beyrouth compte 271 cas (+4 par rapport à hier)
    Le Metn compte 168 cas
    Le caza de Baabda compte 151 cas (+5 par rapport à hier)
    Le Chouf compte 146 cas au total
    Zahlé compte 108 cas
    le Kesrouan compte 86 cas
    Le caza du Akkar compte 79 cas
    Bcharré compte 74 cas
    Le caza d'Aley compte 72 cas
    Tyr compte 64 cas (+2 par rapport à hier)
    Tripoli compte 59 cas (+3 par rapport à hier)
    le caza de Jbeil compte 56 cas
    Zghorta compte 55 cas
    Saïda compte 51 cas (+1 par rapport à hier)
    Nabatiyeh compte 27 cas
    Denniyeh compte 27 cas
    Batroun compte 25 cas
    Baalbeck compte 20 cas
    Bint Jbail compte 16 cas (+3 par rapport à hier)
    La Békaa Ouest compte 14 cas
    Le Koura compte 12 cas
    Marjayoun compte 8 cas
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas (+1 par rapport à hier)
    Rachaya compte 3 cas

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.