Le siège de la Banque Mondiale. Source Photo: Wikipedia
Le siège de la Banque Mondiale. Source Photo: Wikipedia

Le prêt de 246 millions de dollars de la Banque Mondiale visant à établir un filet de sauvetage pour les personnes les plus vulnérables à la crise économique serait menacé en raison des retards pris par les autorités libanaises à remplir les conditions requises à son octroi et notamment les documents nécessaires pour commencer à mettre en œuvre l’aide financière dans un délai de 120 jours suivant l’approbation du prêt par le conseil d’administration de la Banque Mondiale.

Pour rappel, ce prêt avait déjà été approuvé par le conseil d’administration de la Banque Mondiale le 12 janvier dernier. Il s’agit d’aider directement 150 000 foyers soit plus de 800 000 personnes se trouvant dans un état de vulnérabilité extrême face à la crise économique et à la pandémie du COVID19.

La création de ce programme de filet de sauvetage a été adopté par le parlement libanais le 12 mars dernier et signé par le Président de la République le 8 avril avant d’être publié dans le journal officiel.

Cependant, des différends sont également apparus au niveau de la Banque du Liban dont le gouverneur Riad Salamé avait indiqué souhaiter recevoir ces devises étrangères pour être redistribuées en livres libanaises à hauteur de 6 240 LL/USD. La Banque Mondiale s’était alors opposée à cette modalité, estimant que les sommes devraient être redistribuées ou en devises étrangères ou à hauteur de la parité réelle de la livre libanaise face au dollars.

Ce programme vise à mettre en place une carte de paiement prépayée qui serait ainsi remise aux foyers vulnérables à la crise économique. Elles recevraient ainsi 100 000 Livres par mois par personne environ durant un an, souhaitait la Banque du Liban alors que la Banque Mondiale avait indiqué exiger que ces sommes soient rendues disponibles au taux réel de la monnaie locale.

Par ailleurs, plus de 65 % de la population se trouverait aujourd’hui vivant en dessous du seuil de pauvreté, soit avec moins de 6 dollars par jour. Le taux d’inflation aurait même atteint 155 % au cours de l’année 2020, les prix de certains produits essentiels mais non subventionnés ayant même atteint une hausse de 400%, alors que la livre libanaise aurait perdu plus de 90% de sa valeur depuis octobre 2019.

Par ailleurs, la Banque du Liban a également indiqué le processus de vérification des personnes bénéficiant de cette aide n’a pas encore été débuté. Cette étape elle-même devrait prendre 4 à 6 mois alors que des sources locales ont accusé certains partis politiques de vouloir en faire bénéficier certains de leurs partisans qui n’entrent pourtant pas dans les critères d’attribution de cette aide.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.