Moins d'une minute de lecture

Après la ville de Byblos, c’est au tour de la localité de Beit Mery de souhaiter bannir l’usage des sacs plastiques dans les supermarchés et les magasins.

Cette décision a été prise par le chef de la municipalité Roy Abou Chedid via un décret municipal signé il y a 3 semaines.

Cependant, l’usage de sacs plastiques non recyclable reste pour l’heure disponible. Ils seront vendus à 250 LL à l’unité par les commerçants jusqu’à épuisement des stocks existants. L’argent ainsi récolté devrait servir à l’achat de sacs réutilisables.

Ainsi, à plus long terme, les autorités municipales ont décidé de les obliger à remplacer ces fameux sacs en nylon par des sacs utilisables à plusieurs reprises et comportant à la fois, le logo et le nom de l’établissement commercial et de la municipalité. Ces sacs seront distribués gratuitement à partir d’un achat atteignant 33 USD.

Cette décision aurait été motivée par l’énorme consommation de sacs à usage unique.

Beit Mery n’est pas à son coup d’essai dans le domaine écologique. En effet, lors de la fameuse crise des ordures, les autorités municipales avaient déjà mis en place un programme de triage et de recyclage des ordures.

Par ailleurs, la municipalité a lancé un programme de sensibilisation quant à la gestion des déchets et à leur impact environnemental.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.