Moins d'une minute de lecture

Après 8 jours de fermetures, les banques libanaises baisseront encore leur porte ce samedi pour un 9ème jour consécutif, indique l’Association des Banque du Liban.

Certaines sources indiquent que les établissements bancaires attendraient le rétablissement total de la situation, alors que le Liban connait depuis la nuit de jeudi à vendredi dernier, d’importantes manifestations.

Les protestataires dénoncent la dégradation des conditions sociales et économiques, avec notamment la pénurie de devises en billet verts sur le marché précédemment. Depuis leur revendications se sont étendues sur le plan d’un rejet de la classe politique actuelle, accusée de corruption. Ils demandent depuis la démission du Parlement et du gouvernement.

D’autres experts indiquent que les banques libanaises souhaiteraient temporiser leurs réouvertures en raison d’importantes pression sur la parité entre Livre Libanaise et dollar, suite aux manifestations. Certaines sources n’excluent plus également d’évoquer le risque accru de faillites bancaires de certains établissements déjà mis à mal par la diminution des rentrées de devises étrangères depuis l’étranger, la crise actuelle ayant amené les investisseurs potentiels à reconsidérer le virement de fonds au Liban en raison des risques monétaires et économiques accrus à moyen terme.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.