Le Liban pourrait émettre entre 2.5 à 3 milliards de dollars d’obligations le 20 mai prochain, a confirmé le Ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, sans donner plus de précisions.

L’essentiel de cette opération pourrait être souscrite par les banques libanaises, indiquent certaines sources. Elle intervient alors que le plan d’aide économique accordé au Liban en avril 2018 tarde à se concrétiser en raison du retard pris par les autorités libanaises dans la mise en place des réformes économiques, fiscales et monétaires.

Le gouvernement a annoncé la mise en place de mesures d’austérités visant à contenir le déficit public à moins de 10% du PIB. Le taux d’endettement public atteindrait plus de 150% par rapport au PIB.

Alors que le budget 2019 fait actuellement l’objet de débats au sein du Parlement, certaines mesures concernant l’abaissement des salaires de certaines catégories de fonctionnaires semblent être actuellement abandonnées. Cependant, le plan visant à améliorer la fourniture d’électricité tout en diminuant les subventions accordées à ce secteur a été adopté en début de semaine. Ces subventions représentent 40% du déficit public.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.