Chose qui était à craindre hier en dépit des quelques gouttes de pluie, les incendies ont repris leur progression ce mercredi, notamment dans le Chouf, au niveau des localités de Mazraat al-Dahr et de Baourta en raison du vent qui a refait son retour.

La reprise d’incendie de Mazraat al-Dahr a cependant réussi à être rapidement maitrisée par les Forces de la Défense Civile dont les unités sont restées sur les lieux. Ils sont assistés par des hélicoptères de l’Armée Libanaise prêts à intervenir en cas de nécessité.

Hier soir, 2 avions jordaniens sont arrivés à l’Aéroport International de Beyrouth, où ils ont rejoint 2 avions chypriotes déployés à la demande des autorités libanaises depuis mardi, alors que la piste d’incendie criminelle est de plus en plus évoquée. Le manque d’eau, la hausse des températures et le vent ont, quant à eux, permis l’extension rapide des flammes qui sont allées jusqu’à parcourir collines après collines.

Pour l’heure, le dernier bilan fait état d’un mort, un homme décédé suite à une crise cardiaque alors qu’il combattait les flammes à proximité de son village, ainsi qu’une dizaine de blessés.

Pour rappel, les feux auraient débuté ce lundi tôt le matin, dans la localité de Meshref, dans le Chouf avant que d’autres incendies se soient déclarés dans le Metn ou encore le Kesrouan.

Un rapport universitaire publié hier fait état, ce mercredi, de possibles incendies dans le Nord du Liban ou la Békaa, en raison des conditions météorologiques défavorables.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.