Après la relative accalmie de ce mardi, où généralement, seuls des vents forts ont traversé le Liban, les épisodes pluvieux, orageux et neigeux de la tempête Miriam qui touche le bassin oriental de la Méditerranée – et le Liban – ont repris.

Selon les services météorologiques, des vents de 100 kilomètres par heure frapperont le Liban , provoquant des vagues qui pourraient atteindre jusqu’à 7 mètres de haut sur le littoral. La Montagne Libanaise ne sera pas en reste, avec des chutes de neige de 30 centimètres en moyenne qui sont attendues à partir de 600 mètres en raison d’une importante chute des températures. Il est attendu qu’elle tienne à partir de 1 300 mètres d’altitude.

Des températures s’étalant entre 8 à 15 degrés sont attendues au littoral, contre des températures entre 1 à 7 degrés en montagne.

La pluie pourrait pour sa part provoquer des inondations d’où les appels à la prudence des autorités.

On dénombrerait pour l’heure une personne décédée, suite à une carambolage au Sud Liban en raison des intempéries. 9 personnes seraient également blessées suite dans ce même accident qui se serait déroulé à Abbasieh, à proximité de la ville de Tyr.

Des dégâts matériels sont également constatés un peu partout sur le littoral, notamment en raison d’objets qui sont emportés par les vents.

À Ainata dans la Békaa, une avalanche aurait emporté ce mardi plus de 3 000 arbres fruitiers ainsi que des murs, sans toutefois faire de victimes, annoncé l’ANI.

Les forces de Sécurité Intérieure ont appelé la population à la prudence:

Ils ont ainsi appelé les conducteurs à éviter les trajets non essentiels dans la montagne, à limiter la vitesse des véhicules lors des déplacements et à vérifier leurs véhicules. L’usage de chaines est désormais obligatoire sur les principaux axes routiers qui relient le littoral à la Békaa.

Au littoral, il s’agirait d’éviter le bord de mer et les endroits ou des objets – comme les panneaux publicitaires ou les arbres qui pourraient être emportés par les vents.

Au Nord Liban, après l’effondrement d’une partie de la falaise de Hamat sur l’autoroute qui relie Beyrouth à Tripoli, les autorités appellent à la prudence, le terrain jouxtant l’autoroute ne s’étant pas encore stabilisé.

Le Ministère de l’Education a, de son côté, pris des précautions avec la fermeture des écoles ce mercredi.

Le retour à la normale est attendu pour ce jeudi, en dépit de températures qui resteront toujours basse. Des pluies sporadiques auront lieu à partir de 600 mètres.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.