Les Forces de Sécurité Intérieure indiquent qu’une nouvelle saisie de carburant a eu lieu dans le cadre de la lutte contre la contrebande vers la Syrie. Deux camions et une voiture ont été ainsi interceptés sur la route liant les provinces du Akkar au Hermel.

L’un des camions transportait 4 tonnes de fioul, le deuxième plus de 4 tonnes d’essence. 4 personnes, des ressortissants libanais ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire et ont été déférés devant les autorités judiciaires compétentes.

Cette information intervient alors que le Liban tente désespérément de mettre fin aux trafics qui ont lieu le long de la frontière avec la Syrie. Il s’agit notamment d’un trafic de marchandises subventionnées via les réserves disponibles de la Banque du Liban, qui devraient être épuisées d’ici fin mai pour les carburants et fin juin pour les autres produits de première nécessité.

La fin de ce programme de subvention pourrait amener à une augmentation importante des prix et à une dégradation supplémentaire de la parité entre livre libanaise et dollar. Cette fin – déjà annoncée avec les nouvelles circulaires de la Banque du Liban alors que les banques commerciales ont également indiqué cesser d’accorder des lignes de crédit à l’achat des produits de première nécessité à taux officiel de 1507 LL/USD – pourrait donc amener à une hausse importante des prix des carburants, arrêtant – de facto – ce trafic le long des frontières entre la Syrie et le Liban.

Pour l’heure, la monnaie nationale a déjà perdu plus de 90% de sa valeur alors que de source non officielle, on estime désormais à plus de 75% désormais, la proportion de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.