Le secrétaire d'état américaine Mike Pompeo. Source Image: Wikipedia
Le secrétaire d'état américaine Mike Pompeo. Source Image: Wikipedia

S’exprimant devant une sous-commission de la chambre des représentants ce mercredi, le Secrétaire d’Etat Américain aux Affaires Etrangères Mike Pompeo a indiqué que la présence des réfugiés syriens est un poids et un risque à la stabilité et à la démocratie du Liban.

Mike Pompeo a indiqué que les USA seront aux premières loges dans la recherche de la solution afin d’assurer le retour des réfugiés syriens présents au Liban. Il a également révélé que les USA et ses alliés régionaux et occidentaux vont discuter de la manière de créer des conditions favorables à leurs retours.

Les cinq derniers jours, j’étais au Liban, j’ai évoqué la présence d’environ 1,5 million de réfugiés syriens au Liban, du fardeau que cela impose, du coût, du risque que cela représente pour le Liban et sa démocratie.
Mike Pompeo

Il a également estimé que ce retour était la meilleure solution tant pour la population libanaise que pour les réfugiés eux-même.

Il s’agira pour les USA de voir comment établir les conditions favorables à ce retour à l’intérieur de la Syrie, estime le responsable américain.

Ces remarques interviennent alors que Mike Pompeo a achevé ce samedi une tournée qui l’a notamment emmené en Israël, en Jordanie et au Liban où il est resté 2 jours. Il a rencontré différents responsables libanais pour évoquer avec eux ce dossier.

Pour rappel, la présence des réfugiés syriens, dont le nombre est estimé à 1.5 millions d’individus, impacte sévèrement son économie grevée par un taux de chômage de 43%, selon la Présidence de la République, et ses infrastructures.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.