Il faudrait avoir connu ailleurs la citoyenneté pour pouvoir indiquer le fossé énorme qui prévaut au Liban, entre la perspective initiale d’une gouvernance dynamique et interactive et le surréalisme des interprétations continues et conflictuelles, au nom de vouloir défendre des accords consensuels.

Ceux-ci peuvent-ils ainsi concorder malgré les évidences d’une crise de confiance profonde des gens en ces mêmes personnages depuis de si longues années ? A quoi serviraient des mises en scènes médiatiques sophistiquées pour des ouvertures particulières quand le scénario demeure conditionné aux prises subjectives?

Néanmoins, il restera aux jeunes professionnels de précieuses minutes pour s’exprimer, alors qu’ils constituent un rare faisceau de volontés et de possibilités pour notre pays. Eux ne cherchent pas à perdre du temps. Ils possèdent le savoir à mettre en marche selon des initiatives, des structures, des stratégies, des moyens multiples propices aux bourses et aux gens.

Cependant, rien à faire, le spectateur va passer outre la soirée semblable à d’autres. Là où des personnages et des intermédiaires continuent de se divertir lors de talks shows dépourvus de dialogues constructifs et d’issues pragmatiques. Ce constat  d’incompatibilité représente un temps inconsistant et révolu pour une majorité de citoyens. Leurs besoins urgents et multiples au quotidien se situent bien au delà du monologue télévisé stérile, des avis contraires connus d’avance, des silences implicites ou inconvenants, de l’opportunisme de certaines chaînes et des politiques taillées à la mesure d’hommes affairés.

Tout ce beau monde ici, en départ ou en arrivée souhaite nous bercer encore avec les expectatives, les heures, les jours ou les semaines à suivre. Cependant, nos politiciens existent dans une nation en gestation et en souffrance. Là où il ne sert plus d’interpréter différemment et inlassablement l’esprit et la lettre de notre fière constitution mais de l’appliquer telle qu’elle, une fois pour toute ! Des politiques au nom de chaque composante, les alliés et les adversaires confirment leurs mondes ainsi que la dislocation de la norme démocratique ! 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.