La crise entre le ministère de l’économie et les représentants des boulangeries s’est aggravée. Si côté autorités libanaises, on dément tout existence de crise concernant l’approvisionnement en farine, et appelle également à la mise en place de mesures qui pourraient être prise prochainement par la commission ministérielle en charge du dossier, côté boulangerie, on souligne que les prix des paquets de pain ne sont pas proportionnellement et immédiatement modifiés suite à une hausse des prix du fioul et du sucre.

Pour rappel, les prix des matières premières ont fortement augmenté en raison du conflit entre la Russie et l’Ukraine qui a débuté le 24 février 2022.

Le ministre de l’économie appelle pour sa part les boulageries et les minotiers à fournir immédiatement les quantités nécessaires pour répondre à la demande du marché, estimant qu’il n’y a pas de crise au niveau des matières premières, alors que parallèlement, les boulangeries estiment que, compte tenu de l’augmentation des prix des matières premières, celles-ci font désormais l’objet de pénuries et notent que la situation pourrait amener à l’interruption de la fourniture de pain à la population.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.