Manifestation à la place des Martyrs lors de l'Indépendance du Liban en 1943
Manifestation à la place des Martyrs lors de l’Indépendance du Liban en 1943

Quand l’indépendance de notre cher pays fut proclamée en 1943, les libanais ont choisi l’union, le vivre ensemble dans un état démocratique et le respect mutuel.

Aujourd’hui, le conflit de la région et le poids de la religion donnent lieu aux querelles et aux luttes intestines. Elles pourraient provoquer la chute de ce pays tant convoité pour sa vocation de paix et de liberté et porteraient un coup dévastateur aux institutions déjà fragiles. Ces zizanies donneraient aux organisations terroristes l’occasion de profiter de la situation et de mettre la main sur la totalité de notre territoire. Une méfiance réciproque s’installe et toutes solutions proposées ne renferment que des pièges minés. Cela devient de plus en plus inquiétant, les libanais prennent le chemin de l’exil et les réfugiés les remplacent.  C’est une question de vie ou de mort pour un Liban connu pour son message de paix et entouré d’ ennemis haineux et diaboliques.

Afin d’éviter l’embrasement et l’auto-destruction et faire avancer le pays dans un processus de construction de la paix et de renforcement de l’état, commençons par élire un président de la république, et… Commençons par élever nos voix, chacun à sa façon.  La paix ne viendra que du peuple libanais. Il a toujours été un peuple artisan de paix qui tient à sa coexistence paisible et au respect de chacun et de tous. C’est de l’intérieur qu’elle se construit et qu’elle se renforce.  N’importons et n’exportons pas des conflits qui ne sont pas les nôtres.

Une révolution intellectuelle s’impose! Seule sa voix et sa présence dans la rue, dans les médias, les journaux et les chaînes télévisées …permettra de mettre en échec les complots de destruction de tout un pays. Un appel à la rue jusqu’à la formation d’un mouvement de résistance civile …jusqu’à mobiliser des personnes qu’on a jamais vu afin de trouver une issue à la crise, renverser les chefs de guerre et réunir les frères d’une même famille, d’une même patrie. Une action collective pour la paix peut engendrer des miracles. Par son ampleur, elle surprendra les traitres et les corrompus et les mettra en échec. La mobilisation des messagers de paix est un élément clé pour la pression, à condition qu’elle soit menée loin de la politique, des organisations douteuses, des intrus…pour ne pas discréditer et essouffler cet élan patriotique et authentique qui vise à obtenir le changement souhaité.

Françoise Hatem

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.