La rencontre entre le président de la République, le général Michel Aoun, et le Premier Ministre désigné Hassan Diab, précédant l'annonce de la proclamation du gouvernement Diab. Crédit Photo: Dalati & Nohra
La rencontre entre le président de la République, le général Michel Aoun, et le Premier Ministre désigné Hassan Diab, précédant l'annonce de la proclamation du gouvernement Diab. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le gouvernement Hassan Diab envisagerait de mettre en place un nouveau mécanisme de nominations administratives pour combattre la corruption qui ravage les administrations publiques, indiquent certaines sources.

Cette annonce pourrait se faire au cours de la réunion du cabinet prévue ce jeudi au Palais Présidentiel. Il s’agira de remplacer certains directeurs généraux des ministères et des institutions libanaises. Aucune nomination ne sera pour l’heure officiellement annoncée.

Aussi, le juge du Haut Conseil Judiciaire, présidé par le juge Suhail Abboud – reconnaissant que le système judiciaire “n’est pas au meilleur de sa forme” – aurait préparé une liste de candidats qu’il présentera à la ministre de la justice Marie-Claude Najm, avec pour objectif de lutter contre la corruption et mettre fin à la gabegie financière. Ces nominations seraient décrites comme objectives et basées sur le mérite.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.