Au cours d’une cérémonie émouvante et joyeuse qui s’est déroulée le 14 décembre à l’Université Saint Joseph de Beyrouth, le Prix de la prévention des conflits et la paix au Liban 2019, a été remis à l’Association CHAML (Jeunes citoyens non confessionnels et non violents) par la Fondation Ghazal pour l’éducation, la recherche et la Paix au Liban.

Animée par la journaliste Tanya Ghorra, en présence d’une salle comble et du jury composé de personnalités libanaises reconnues comme indépendantes et impartiales, le prix a été remis par Michel Ghazal à la fondatrice Ogarit Younan et à la Secrétaire Générale Hala Bou Ali.

La cérémonie a été ponctuée par l’interprétation de l’hymne national par Aline Lahoud, des jeunes de CHAML chantant Imagine en anglais et en arabe et le Baryton Fady Jeanbart qui a magistralement interprété « Je chante avec toi liberté ».

La culture de la paix, l’éducation à la non-violence et la jeunesse libanaise étaient à l’honneur. Depuis le 17 octobre, ces derniers sont à l’avant garde d’un mouvement qui revendique des changements en profondeur pour le Liban.

Dans son allocution, Michel Ghazal a souligné les multiples actions concrètes de CHAML sur le terrain. Il a qualifié ses deux fondateurs Ogarit Younan et Walid Slaybi de bâtisseurs de paix.
Il a émis le grand souhait de ne pas voir la jeunesse libanaise et son combat pacifique pour un nouveau Liban lui garantissant un autre avenir que l’émigration, se voir récupérer par les démons de la division et la violence.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.