J’ai souvent remarqué que les libanais passaient leur temps à vouloir imiter les cultures d’autrui, sans jamais être fiers de leur propre culture ni de leur propre identité, voire même en la fuyant comme si c’était une honte ! Lors d’une discussion sur un groupe whatsapp de Politique Libanaise au sein des Français du Liban, il est apparu une stérilité aveugle entre les uns pro-Arabie-pro Israël-Pro Usa et les autres pro-Iran pro Russie Pro Chine. Chacun tirant la corde aveuglement à sa façon en disant que c’est « Game Over » si on élimine l’autre camp.

Ce à quoi j’ai répondu la chose suivante : Le « Game Over » sera réellement effectif quand on saura dire « Stop » àtout le monde (Iran, Arabie, USA et tout le monde, tous : yanné Kellon Yaané Kellon). Il s’agit d’élaborer une véritable neutralité du Liban avec un Etat au-dessus des religions et non en-dessous comme actuellement.

Une personne me répondit qu’il était impossible de vivre sans l’influence de l’Un ou de l’autre, et comment pourrions-nous appliquer la neutralité ? Avec un plan ?

Ma réponse fut : C’est très simple ! Il suffit que les députés se réunissent et déclarent la neutralité du Liban et demandent à l’ONU via notre ministre des Affaires Étrangères et notre ambassadeur à l’ONU une demande officielle d’une reconnaissance internationale de cette neutralité.

Que cela est possible si nous avons un Etre Propre, si nous ne sommes pas des zombis toujours manipulés par Autrui !!

La première corruption commence par la dépossession de l’Etre propre du Liban et de chaque libanais qui, automatiquement, se laisse influencer par les puissances extérieures sans pouvoir leur dire : « Non, Laissez –Nous tranquilles, nous sommes NEUTRES !!». Pour que cela puisse se réaliser il faut une volonté propre à nous pour pouvoir dire « Non ! ça suffit !! ». Si cela se réalise vous verrez comment tout changera et comment chaque libanais sera respecté et considéré hautement dans le monde ! Maintenant, nous sommes aliénés aux uns ou aux autres, nous sommes donc déconsidérés car nous suivons tel ou tel pays ou puissances extérieures au Liban et nous sommes achetés pour quelques sous !!  Nous permettons donc la division de notre nation. Alors les nations du monde nous crachent dessus et on nous regarde comme des zombies incapables d’une autonomie propre, des Etres sans Etre, des Morts -Vivants !!

Sur ce une personne me répondit de nouveau que c’était impossible de réaliser cela. Ma réponse fut : «  C’est impossible quand on n’a pas de volonté propre et donc pas d’identité propre au niveau de chaque individu et au niveau de la nation entière !! C’est-à-dire tant que nous sommes des zombies. Que nous sommes tous des pions manipulés par telle ou telle puissance et que nous acceptons cela ! Alors nous sommes indignes d’avoir un pays propre à nous !!

Sur ce je reçu cette réponse de Jeanne-Marie Layoun : « Oui 100%, c’est une question de toxicité et d’inféodation. Serions –nous tellement aliénés, dépendants et sous-développés à ce point jusqu’à accepter ces subordinations aveugles ? Sommes-nous devenus un peuple sans identité et sans dignité ? C’est sur ça que seront jugés nos lâches et traitres dirigeants corrompus. Sur ce qu’ils ont fait de notre histoire, de notre dignité et de notre mémoire. C’est comment à coup de trahisons et de millions voire de milliards de USD ils ont mis notre devenir en danger. »

Je laisse maintenant chaque libanais, et chaque député, réfléchir à son propre être et à celui du Liban. Peut-il se le réapproprier ? Veut-il rester aliéné à telle ou telle puissance? “To be or not to be, that is the question!” C’était bien LA question que posait William Shakespeare.

Bernard Raymond Jabre

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Nos Lecteurs sont également les auteurs de ce site. Vous pouvez soumettre votre tribune libre, vos réactions ou analyses en rapport avec les évènements actuels, en envoyant un courriel à [email protected] Une fois accepté par l’équipe Libnanews, votre texte sera publié dans la rubrique opinion ou dans les catégories appropriées. N’oubliez cependant pas les règles élémentaires de la courtoisie et veuillez respecter les règles et les usages de la Langue Française. Nous ne sommes toutefois pas responsables des opinions ou du contenu soumis par Nos Lecteurs.