Mike Turnbull (kalimba, berimbau, percussion), Josefine Turnbull (chant), Joss Turnbull (zurkhane, percussion)

Vendredi 12 avril 2019, 20h, Théâtre du Lycée libano-allemand, Jounieh

Mike Turnbull, né à Liverpool, travaille depuis les années 1980 en tant que percussionniste pour percussions latino-américaines et orientales, en Allemagne. Il est très à l’aise dans une variété de styles musicaux, allant du pop et du jazz à l’improvisation libre et à la musique expérimentale, en passant par la musique de la Renaissance et la fin du Moyen-Âge.

En tant que membre de Capella de la Torre (musique Renaissance, lauréat du prix Echo « Meilleur ensemble 2016 ») et de l’ensemble Vinorosso (orchestre des Balkans et du Klezmer), il s’est taillé une réputation de percussionniste plein de goût et sensible. Ses activités de concert polyvalentes l’ont amené sur des scènes en Allemagne et à l’étranger (Corée, Liban, Oman, Albanie, etc.). En 2015, il a cofondé Nu-Jazz / Experimental-Pop Formation TURNBULLS.  Mike Turnbull est conférencier en percussion à la Hochschule für Musik Detmold, depuis 2007.

Josefine Turnbull est née en 1991 à Bielefeld et a grandi dans la région de Lippe, en étant influencée par la créativité, l’art et beaucoup de musique. Elle étudie actuellement la psychologie à l’université Alpen-Adria de Klagenfurt, en Autriche. Écouter de la musique, chanter et imiter a toujours été un facteur de bien-être pour Josefine, jamais un objectif ambitieux. Elle dessine, conçoit des vêtements et des histoires, fait du théâtre et s’est essayée dans la réalisation de films et la mise en scène théâtrale, jusqu’à ce qu’elle apparaisse sur scène, en tant que chanteuse (BigBand, Detmold). L’utilisation de la langue, la capacité de capturer ses sentiments, ses pensées et ses impressions, se sont développées dans le petit carré de ses nombreux journaux intimes et ont vu le jour dans les paroles de TURNBULLS.

Joss Turnbull est né en 1985, à Bielefeld. Pendant ses études musicales, il est invité par le joueur de oud égyptien, Mustafa Said, à des concerts dans les États arabes. Suite à un séjour d’études à l’Université Technique d’Istanbul, à Istanbul, il se rend en Syrie, au Liban et en Iran pour prendre des leçons avec des musiciens. Depuis lors, la percussion iranienne Tombak est au centre de son travail artistique. À l’aide de balles en caoutchouc, de bâtons de trémolo, de feuilles, de balais et de matériel électronique, il manipule le son du Tombak et l’intègre dans sa configuration électroacoustique.
Il sort son premier album solo « Isturnbull », en 2013. Ensuite, il suit des concerts avec des musiciens de renommée internationale en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et au Japon. Sur Deutschlandradio Kultur, il est présenté comme « l’un des percussionnistes les plus passionnants de sa génération » ; et en 2015, il reçoit un prix de GBG Mannheim, dans la catégorie Artiste solo et une bourse du KunststiftungBaden-Württemberg.

Le même concert sera donné:

Mardi 9 avril 2019, 20h
Hotel Miramar, Ajaltoun

Jeudi 11 avril 2019, 19h
Hammana Artist House, Hammana

Au programme: propres compositions

Entrée libre.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.