Aube du Jurd: Premières pertes de l’Armée Libanaise

269
2 minutes à lire

Trois soldats libanais ont été blessés et 1 grièvement blessé suite à l’explosion d’une mine laissée par le groupe terroriste Daesh, a annoncé le commandement de l’Armée Libanaise.

Il s’agirait des premières pertes de l’Armée Libanaise face à l’organisation terroriste alors que l’opération “Aube de Jurd” lancée ce samedi à 6h du matin, se poursuit pour la reprise des 140 km carrés de ce territoire libanais situé à la frontière Nord Est avec la Syrie. Cette zone est occupée par Daesh depuis 2014. 30 km carrés auraient déjà été repris depuis hier alors que le commandement de l’Armée Libanaise indique que la progression se poursuit sur place. De source médiatique, on indique que les soldats libanais feraient face à 600 militants islamistes

Le bilan actuel serait de 20 terroristes éliminés, alors qu’on déplore donc 3 morts du coté des militaires libanais ainsi qu’une dizaine de soldats libanais qui auraient été blessés dans l’opération.

Sur place, on fait toujours été de tirs d’artilleries intenses alors que l’Armée Libanaise fait également intervenir ses moyens aériens.

Côté syrien, une opération similaire face à Daesh a été entreprise par l’Armée Syrienne et l’aile militaire du mouvement chiite libanais Hezbollah. Le porte-parole de l’Armée Libanaise, le Général de Brigade Ali Qanso a démenti toute coopération militaire avec ces derniers.

La question des militaires libanais kidnappés par Daesh toujours en suspens

Alors que l’opération militaire libanaise se poursuit, le chef de la Sureté Générale Libanaise et le porte-parole des familles des militaires libanais au main de Daesh depuis 2014, ont démenti toute découverte de ces derniers dans les territoires repris à l’organisation terroriste.

Cette information intervient alors que des rumeurs faisaient été sur place de convois de la Sureté Générale et de la Croix Rouge Libanaise s’étaient rendus dans les hauteurs du maquis d’Aarsal suite à la découverte de charniers suite a des informations obtenues via un membre de Daesh capturé du côté syrien par le Hezbollah.

9 militaires libanais et membres de services de sécurité avaient été capturés par Daesh en août 2014 suite à la prise de la localité d’Aarsal qui coopérait avec l’organisation Al Nosra, franchise syrienne d’Al Qaida.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français