Un avion de la Middle East Airlines (MEA) à l'aéroport international de Beyrouth. Crédit Photo: Libnanews.com
Un avion de la Middle East Airlines (MEA) à l'aéroport international de Beyrouth. Crédit Photo: Libnanews.com

Le Président de la Middle East Airlines – MEA, Mohammed Hout, a indiqué que la compagnie aérienne libanaise perdrait près de 1 million de dollars chaque jour depuis l’interruption de son programme de vols, le 18 mars dernier, sur décision du gouvernement libanais en vue de tenter de contenir le coronavirus COVID-19.

Cette information a été révélée par le quotidien The Daily Star.

Mohammed Hout indique également que la MEA aurait continué à honorer les salaires de ses 6 000 employés en dépit des pertes et qu’elle disposerait d’une trésorerie suffisante pour les payer le temps que durera la crise. Ce dernier estime que la MEA soutient ainsi 6 000 familles qui ne peuvent demeurer sans salaire.

Pour l’heure cependant, il est trop tôt pour mesurer les conséquences financières de la crise actuelle.

Mohammed Hout indique que la MEA reste prête pour assurer la reprise des vols dès la levée de la suspension qui pourrait être décidée par le gouvernement. Il a noté que la MEA n’a pas reçu de subventions du gouvernement et que l’état lui devrait toutefois 120 millions de dollars sans préciser à quel titre.

La compagnie aérienne est également prête à transférer tous les libanais bloqués à l’étranger en raison de la pandémie mondiale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.