Médecin urgentiste et ami est en réanimation. Il fait partie des 16 autres médecins français du CHU de Montpellier et d’hôpitaux du département qui sont également hospitalisés pour le coronavirus.

Urgentiste affirmé, au CHU de Montpellier et au Smur-Samu au CHU de l’hôpital Lapeyronie, le médecin, est également médecin des sapeurs-pompiers du Sdis 34 à bord de l’hélicoptère de la Sécurité civile de l’Hérault, le Dragon 34, au chevet des accidentés de la route et les victimes de crises cardiaques.

Franco-libanais, né à Kousba au nord Liban en 1963 et déraciné en pleine guerre du Liban à l’âge de douze ans, il vit en France depuis 1976. Scolarisé à Sorèze dans le Tarn, il poursuit ses études supérieures à Montpellier, en tant que médecin généraliste libéral, puis devient spécialiste hospitalier en médecine d’urgence au CHU de Montpellier.

S’intéressant de près à l’évolution politique et économique de son pays natal, le Liban, Il est aussi écrivain et auteur de l’essai « Mon Liban, sans trop d’illusion » : publié en France en 2014. Un ouvrage qui sonne l’urgence à réformer sa terre natale, le Liban. Il y évoque le passé et surtout l’avenir de son pays, à l’image de sa profession en tant qu’urgentiste et ses missions médicales qu’il assure en France.

Toute l’équipe de libnanews.com lui souhaite un prompt rétablissement.

Mise à jour: À la demande du CHU de Montpellier, nous avons retiré le nom du praticien. Nous réitérons nos souhaits d’un rétablissement dans les plus brefs délais. Nos pensées vont évidemment aux victimes de cette pandémie et au personnel médical et hospitalier, première ligne au front.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Jinane Chaker Sultani Milelli
Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].