Moins d'une minute de lecture

Des responsables locaux ont pris des arrêtés interdisant l’ouverture des marchés dans différentes régions libanaises et cela afin de tenter de contrôler une possible épidémie de coronavirus.

Ainsi, le gouverneur de Beyrouth, Ziad Shbib a ordonné la fermeture du marché aux puces de Sil el Fil. Des mesures similaires ont été adoptées dans la Békaa et notamment à Rachaya ou encore au Sud à Nabatiyeh.

Cette information intervient alors que le nombre de personnes atteintes par le coronavirus au Liban serait de 7 dont 4 cas où la maladie aurait été localement transmise.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.