Moins d'une minute de lecture

Les Forces de Sécurité Intérieure ont indiqué avoir verbalisé à 227 reprises depuis ce dimanche les personnes contrevenants aux consignes de couvre-feu. Cette information intervient alors que l’Armée Libanaise, les Forces de Sécurité Intérieure mais également les polices municipales tentent de mettre un terme au non-respect par certaines personnes des consignes de couvre-feu.

La sureté générale est également de la partie, avec la mises en place de différents points de contrôles dans le Chouf, indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI). Ils prendraient aussi la température des passagers des véhicules de passage et leurs distribueraient des masques médicaux.

Ces mesures ont été mise en place à partir de Dimanche Minuit, après de nombreuses scènes de rassemblements publics ces derniers jours à Tarik Jadideh, Ein Mreisseh dans la capitale Beyrouth ou encore à Tripoli au Nord Liban où la vie paraissait quasi-normale en dépit des appels des autorités libanaises.

Les magasins comme les supermarchés, les boulangeries sont pour le moment exemptées des mesures de fermeture. Cependant, des instructions leurs ont été donnés pour éviter la propagation du virus. Ainsi, certains établissements comme le boulangeries, prennent les températures de leur clientèle aux entrées avant de leur donner des masques. D’autres distribuent également des consignes pour éduquer quant à l’hygiène publique.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.