Après 125 cas diagnostiqués entre jeudi et vendredi seuls11 nouveaux cas l’ont été au cours des 24 dernières heures, annonce le Ministère de la Santé, portant le dernier bilan à 1097 personnes contaminées.

Parmi les 11 cas, 5 locaux et 6 en provenance de l’étranger. 68 personnes seraient actuellement hospitalisées dont 4 feraient l’objet de soins intensifs. 687 personnes seraient guéries et on déplore toujours 26 décès.

Cette information intervient alors que s’achève la 3ème phase du rapatriement des ressortissants libanais bloqués à l’étranger avec l’arrivée de 7 vols ce samedi, en provenance de Larnaca, de Doha, de Paris, de Moscou et d’Abidjan et de Mabona, des Etats-unis et du Canada via Londres et Paris ce dimanche. Au total, 11 300 Libanais de l’étranger ont ainsi pu bénéficier de ce programme de retour. La hausse du nombre de cas est principalement imputable à l’arrivée de personnes contaminées de l’étranger, estimait la ministre de l’information et porte-parole du gouvernement Manal Abdel Samad hier.

Pour rappel, 3 localités libanaises ont décidé de claquemurer leurs habitants. Il s’agit de Magdal Aanjar et Barr Elias dans la Békaa ainsi que la localité de Mazboub dans le Chouf.

Le nombre de cas concernant les hommes continue à monter (+1%)

Au niveau statistique, ce 23 mai

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    3.39 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    8 % de 10 à 19 ans
    27.78 % de 20 à 29 ans
    15.63 % de 30 à 39 ans
    13.56 % de 40 à 49 ans
    13.37 % de 50 à 59 ans
    8.19 % de 60 à 69 ans
    6.4 % de 70 à 79 ans
    et 3.67 % de plus de 80 ans

    59% des cas seraient des hommes et 44% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    34.23 % (en hausse) seraient asymptomatiques, 69.3 % (en baisse) montreraient des symptômes légers et 6473 % (en baisse) seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 54% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 30% suite à des déplacements à l’étranger, 13% toujours sous investigation et 3% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Beyrouth compte 220 cas (+2 par rapport à hier)
    Le Metn compte 158 cas
    le caza de Baabda compte 89 cas (+1 par rapport à hier)
    le Kesrouan compte 88 cas
    Bcharré compte 73 cas
    Le caza du Akkar compte 71 cas
    Le Chouf compte 54 cas au total (+3 par rapport à hier)
    le caza de Jbeil compte 53 cas
    Zghorta compte 46 cas
    Zahlé compte 38 cas
    Tyr compte 27 cas
    Le caza d'Aley compte 27 cas (+2 par rapport à hier)
    Batroun compte 23 cas
    Denniyeh compte 23 cas
    Tripoli compte 22 cas (+1 par rapport à hier)
    Baalbeck compte 17 cas
    Saïda compte 17 cas (+1 par rapport à hier)
    Le Koura compte 12 cas
    Nabatiyeh compte 12 cas
    Marjayoun compte 7 cas (+1 par rapport à hier)
    Jezzine compte 5 cas
    Bint Jbail compte 5 cas
    Békaa Ouest compte 5 cas
    Rachaya compte 2 cas
    et le Hermel compte 1 cas
    2 cas feraient actuellement l'objet d'enquête

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.