À l’issue de sa réunion avec le comité scientifique en charge du dossier du coronavirus, le ministre sortant de la Santé Hamad Hassan a annoncé que la situation sanitaire n’a malheureusement pas enregistré de progrès palpable, avec le nouveau chiffre record de décès enregistrés aujourd’hui, ayant atteint 98 morts.

Hamad Hassan a indiqué son approbation en ce qui concerne l’usage urgent du vaccin russe Sputnik V, et que la possibilité de permettre l’utilisation du vaccin chinois sera étudiée à partir de la semaine prochaine.

Le ministre sortant de l’Intérieur Mohammed Fahmi a de son côté annoncé l’ouverture progressive du pays à partir du 8 février, qui se fera sur quatre étapes, chacune de ses étapes s’étalant sur deux semaines. Il a ajouté que les détails de ce nouveau plan de déconfinement progressif seront distribués ultérieurement dans un communiqué officiel de son ministère.

En réponse à la question d’une journaliste qui s’est étonnée quant au déconfinement alors que les deux ministres ont déploré un état pas très rassurant en ce qui concerne le coronavirus au Liban, Fahmi a indiqué que cette décision n’est pas liée aux mouvements contestataires qui ont eu lieu dernièrement, notamment au nord, soulignant que ce ne sont certainement pas les gens qui ont faim qui sont les auteurs de ces manifestations.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.