Moins d'une minute de lecture

L’Arabie Saoudite et le Qatar ont décidé d’interrompre les liaisons aériennes avec le Liban pour tenter de contenir l’épidémie liée au coronavirus COVID-19, alors que les autorités libanaises ont indiqué avoir découvert hier soir 4 nouveaux cas, dont 2 dans un couvent. Le couvent jésuite St Joseph a été depuis placé en quarantaine.

La découverte de ces 4 nouveaux cas porte à 32, le nombre de personnes infectées au Liban.

Concernant l’Arabie Saoudite, toute liaison aérienne ou encore maritime avec le Liban est pour l’heure suspendue. Il sera interdit aux ressortissants libanais et aux résidents au Liban à se rendre dans le Royaume.

Cette mesure s’étend également aux Emirats Arabes Unis, à Bahreïn, à la Syrie, à la Corée du Sud, à l’Italie, à l’Egypte, à l’Irak et au Koweit, isolant ainsi l’Arabie Saoudite. Toute personne qui se serait rendu dans ces pays, il y a moins de 2 semaines seraient également concernés.

Le Qatar a également annoncé refuser les arrivées en provenance de 14 pays, dont le Liban, la Chine, l’Egypte, l’Iran, l’Irak, la Corée du Sud et la Syrie.

Pour rappel, le Liban avait annoncé la fermeture des lieux publics comme les garderies, écoles, université ou encore cinémas, théâtres, boites de nuit jusqu’au 15 mars prochain au moins dans une tentative de contenir l’épidémie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.