La haute autorité en charge de la gestion du Litani a publié sur sa page Facebook l’image aérienne d’une décharge se trouvant sur les rives mêmes de ce fleuve.

La photographe a été prise en coopération avec l’Armée Libanaise.

Son cours, se trouvant exclusivement sur le territoire libanais est long de plus de 140 km. Il traverse la plaine de la Bekaa avant de se jeter dans la mer Méditerranée, au nord de Tyr. Ses eaux sont largement utilisées pour irriguer les cultures libanaises.

De nombreuses décharges se sont développées au Liban, à la faveur de la fermeture de la décharge de Naameh en 2015. Elles sont accusées d’être à l’origine de nombreux problèmes sanitaires au Pays des Cèdres. Un rapport de Human Rights Watch publié en 2017, indiquait ainsi que les personnes vivant près des sites d’incinération et les décharges sauvages auraient des problèmes de santé liés à cette présence.

Pour l’heure, aucune solution définitive à cette crise n’a encore été mise en place.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.