Le PIB du Liban serait passé de 52 milliards de dollars en 2019 à 19 milliards de dollars seulement en 2020, un record qui n’est surpassé que par le Vénézuela et par la Libye. Cette contraction atteindrait ainsi 64% en terme nominal et 25% en terme réel.

La perte de valeur des biens et des services serait estimé à 39% en devises étrangères.

Parallèlement, le revenu par habitant au Liban est passé de 7660 USD en 2019, soit au 85e rang mondial sur 192 pays à 2745 USD en 2020 , au 135e rang, une dégradation importante induite notamment par la perte de valeur de la livre libanaise face au dollar.

Les autres indicateurs publiés par la Banque du Liban montre également une forte dégradation de l’activité économique, avec 78.4% de baisse des revenus issus du tourisme, de 72% des ventes de voitures, 71.7% des arrivées à l’aéroport international de Beyrouth, 48.6% de baisse des importations, 48.3% de baisse des livraisons de ciment ou encore 20.4% de baisse de la production d’électricité.

Seule hausse, une augmentation de 110.4% des ventes de biens immobiliers a été constatée, ce secteur ayant su profiter de la crise apparaissant comme une valeur refuge face au risque de crash bancaire et financier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.