De nombreuses routes sont coupées ce soir en réaction aux coupures de carburants alors que les autorités libanaises envisagent la levée totale des subventions. Ces pénuries interviennent alors que la Banque du Liban a manqué à sa promesse d’assurer la poursuite de ses subventions jusqu’à la fin de l’été en échange d’une réévaluation de la parité utilisée par ce programme qui est ainsi passée de 1 507 LL/USD à 3 900 LL/USD, il y a 2 mois.

Aux entrées de la capitale Beyrouth, les routes sont actuellement bloquées au niveau de la place de Jdeideh et de Mansourieh. Au sud de la capitale, la route d’Ouzai et la vielle route de l’Aéroport voient leur trafic être également interrompus.

Au Sud du Liban, une manifestation a brièvement interrompue la circulation place Nejmeh à Saïda.

Au Nord du Liban, l’autoroute Minieh – Barak al Marj est actuellement interrompue.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն