Selon un article paru dans l’ANI, le ministre de la Culture Gaby Layoun a signé un décret (133/2011) classant le Théâtre de Beyrouth, affirmant que  ce théâtre ne sera pas démoli car il fait partie désormais de la liste des bâtiments historiques du Liban.

Ces déclarations du ministre ont été effectuées devant les citoyens rassemblés en ce mercredi  afin d’appeler à la sauvegarde de ce théâtre. Layoun a invité les manifestants à l’intérieur du ministère, leur indiquant qu’il ne les considèrera pas comme des manifestants mais comme des hôtes, parce qu’ils n’ont pas obtenu de permis officiel pour organiser une manifestation. Il a expliqué que le théâtre sera fermé temporairement en raison d’un procès qui oppose son propriétaire à son locataire, ajoutant qu’il n’a cependant pas été informé d’une manière officiel de ce fait.

Ce discours ne peut qu’être salué par la société libanaise, qui espère que le port phénicien situé dans le terrain 1398 à Minet el-Hosn, reflétant le passé glorieux de Beyrouth du temps de nos ancêtres phéniciens, soit le prochain site classé sur la Liste Officielle Libanaise des Monuments Classés et Inscrits Monuments et Sites Historiques.

Marie Josée Rizkallah

Crédit photo: Protect Lebanese Heritage