Après plusieurs annonces selon lesquelles la France sanctionnerait les personnalités politiques libanaises accusées de retarder la formation d’un nouveau gouvernement et de corruption, le Ministre Français des Affaires Etrangères devrait se rendre au Liban pour une visite officielle de 2 jours la semaine prochaine.

Cette annonce par des chaines libanaises interviennent alors que Jean-Yves le Drian a, hier, indiqué que des des restrictions à l’entrée à certaines personnalités libanaises en guise de sanction ont déjà été imposées.

Sur une base nationale, nous avons commencé à mettre en place des restrictions à l’accès au territoire français contre les personnalités impliquées dans le blocage politique actuel ou impliquées dans la corruption. Nous nous réservons le droit d’adopter des mesures supplémentaires contre tous ceux qui empêchent une sortie de crise, et nous le ferons en coordination avec nos partenaires internationaux.
Jean Yves Le Drian, le 29 avril 2021
Tweet

Parallèlement, des discussions seraient en cours avec les partenaires européens de la France, pour étendre ces sanctions au niveau européens. Il s’agirait de faire comprendre aux responsables libanais que désormais la communauté internationale ne restera pas silencieuse face à ceux qui “entravent une sortie de crise”.

Jean-Yves le Drian avait, à plusieurs reprises ces derniers mois, sonné l’alarme face à la situation actuelle du Pays des Cèdres, notamment avec son appel “aidez-nous a vous aidez” en juillet 2020, jugeant déjà que le temps manquait pour réformer le Liban.

Il a même depuis estimé que le risque actuel est de voir le Liban disparaitre.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Հայերեն