Une Journée de la Rage a été déclarée dans les Territoires Palestiniens suite à la décision américaine de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer leur ambassade.

On s’attend aujourd’hui à de nombreux incidents, notamment au niveau de la Mosquée d’Al Aqsa à Jérusalem.

Ce jeudi déjà, de source médicale, on indique que plus de 31 ressortissants palestiniens ont été blessés par les forces israéliennes alors qu’elles manifestaient. Une personne serait dans un état critique.

La plupart des manifestations se déroulent sous les slogans hostiles aux États-Unis, avec « Mort à l’Amérique » et « Mort au Fou Donald Trump »

A Gaza, un bombardement aérien aurait visé 2 postes occupés par les militants du Hamas, suite à des tirs de roquettes. Le mouvement Hamas a part ailleurs indiquer étudier la possibilité de répondre à cette déclaration américaine par une nouvelle Intifada.