Le gouverneur de la banque du Liban Riad Salamé a annoncé la prolongation de l’application de la circulaire 161 par le conseil central de la banque centrale “sous réserve de renouvellement”.

Ainsi, toujours selon le gouverneur, “le commerce de billets en dollars américains en échange de billets en livres libanaises se poursuit avec les banques sans plafond spécifique sur le prix de la plateforme Sayrafa”.

Pour rappel, cette circulaire qui est mise en oeuvre depuis le début de l’année a permis de réduire la détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar jusqu’à atteindre les environs de 20 000 LL/USD au lieu des 35 000 LL/USD comme précédemment mais au prix d’une importante diminution des réserves monétaires de la BdL qui s’établissent désormais à 11.5 milliards de dollars, un chiffre désormais en-dessous du seuil de ses réserves obligatoires. En effet, ces devises étrangères sont fournies par la Banque du Liban aux banques privées.

Ces dernières semaines d’ailleurs ont été marquées par le rétrécissement de l’offre en dollar, la Banque du Liban peinant désormais à répondre à la demande en billet vert, ce qui a induit une détérioration du taux de change Sayfara passant le seuil des 22 000 LL/USD.

Texte de la circulaire 161 de la Banque du Liban

Le Gouverneur de la Banque du Liban, sur la base de la Loi sur la monnaie et le crédit, notamment l’article 70 et l’article 83 (paragraphe B), qui permet à la Banque du Liban d’acheter et de vendre directement des devises étrangères dans des cas exceptionnels et en accord avec le Ministre de Finances publiques, afin de préserver l’intérêt public dans les circonstances exceptionnelles actuelles que traverse actuellement le pays, et sur la base de l’approbation du Ministre des Finances le 14/12/2021, et sur la base de la décision de la Conseil de la Banque du Liban pris en sa séance tenue le 15/12/2021,

il est décidé ce qui suit :

Article premier : Une exception à tout texte réglementaire émis par la Banque du Liban La Banque du Liban met à disposition des banques des dollars américains en espèces sur la base du taux de change annoncé quotidiennement pour la livre libanaise contre le dollar américain pour les opérations de négociation réalisées sur la plateforme électronique d’opérations de change « Sayrafa » la veille, dans la limite du montant restant du plafond fixé pour chaque banque pour le mois en cours.  

Article 2 : Les banques doivent payer l’intégralité des sommes visées à l’article premier ci-dessus, en dollars américains, à leurs clients au taux susvisé, au lieu de payer les sommes qui leur appartiennent en livres libanaises et résultant d’effectuer des retraits ou des opérations de fonds en espèces provenant de comptes ou de cotisations leur appartenant, selon les limites approuvées pour l’exécution de ces opérations auprès de la banque concernée.  

Article trois : Si le client souhaite le contraire de ce qui est indiqué au deuxième article ci-dessus, il doit adresser une demande écrite en ce sens à la banque concernée.

Article Quatrième : La présente décision est effective jusqu’au 31/12/2021.

تعميم-أساسي-رقم-161-تاريخ-16-12-2021

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.