La juge Ghada Aoun fait appel de la décision de libérer Raja Salamé

165

Nouveau rebondissement, la procureur du Mont Liban, la juge Ghada Aoun, a fait appel à la décision du juge Nicolas Mansour de libérer Raja Salamé, frère de Riad Salamé dans l’attente d’une confrontation entre les 2 hommes.

Des sources judiciaires estiment que cet appel vise à prévenir toute entente entre les 2 frères afin de corroborer leurs versions des faits alors que Raja Salamé a déjà avoué les faits d’enrichissement illicite qui lui seraient reprochés.

Cette information intervient alors que l’interrogatoire du gouverneur de la Banque du Liban a aussi été repoussé au mois de juin après que ce dernier ait refusé de se présenter devant le juge.

Ils sont tous 2 accusés d’avoir détourné 326 millions de dollars sous couvert de commissions via la vente d’Eurobonds de la Banque du Liban. Cependant, ces montants auraient été transférés à un compte au nom de Raja Salamé en Suisse. La semaine dernière, plusieurs dirigeants de banque dont le président de l’Association des Banques du Liban Salim Sfeir ont vu leurs biens et ceux de leurs établissements gelés sur décision de la procureur du Mont Liban dans le cadre du même dossier. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.