Le Courant Patriotique Libre (CPL) organise ce dimanche une manifestation de soutien au Président de la République, le Général Michel Aoun, son fondateur et au Président du CPL, Gébran Bassil, en réponse au mouvement de protestation qui a eu lieu ces dernières semaines.

Le dirigeant du CPL, Gébran Bassil, était notamment visé par les protestataires ces 3 dernières semaines, aux côtés d’autres hommes politiques comme l’ancien premier ministre Fouad Saniora ou encore le gouverneur de la Banque du Liban (BDL) Riad Salamé.
Le CPL est également fragilisé par le retrait de 2 députés, le Général Chamel Roukoz, également gendre du Général Michel Aoun, et l’homme d’affaires Neemat Frem qui ont annoncé se retirer de son bloc parlementaire.

Plusieurs milliers de sympathisants se sont ainsi organisés en convoi dans les différentes régions libanaises pour se rendre au Palais Présidentiel de Baabda, alors que l’armée libanaise s’est déployée pour éviter tout incident avec le mouvement de protestation, comme le laissaient présager certaines rumeurs.

Cet évènement a lieu alors que les autorités actuelles restent fragilisées, notamment suite à la démission du Premier Ministre Saad Hariri, le 28 octobre dernier en raison du mouvement de protestation qui exige le départ des autorités et des partis actuels accusés d’avoir mené le Liban à la faillite avec une dette atteignant 150% du PIB et une administration publique ravagée par la corruption.

La situation semble avoir pris un cours quelque peu normal, avec la reprise des cours des universités, écoles ou encore ce vendredi, l’ouverture du banques qui étaient fermées depuis le 18 octobre.

Pour l’heure, les consultations parlementaires obligatoires devraient débuter dès ce lundi, le premier ministre sortant étant donné comme principal favori.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.