IntelSky annonce que 2 avions de combats de type F16 de l’armée de l’air grecque ont dû intervenir après l’entrée d’un avion inconnu dans l’espace aérien grec et qui ne répondait pas aux appels des stations au sol, le 10 août 2022.

Le site note également que cette intervention concernait le vol ME 242 de la compagnie nationale libanaise MEA, en partance de Madrid et à destination de Beyrouth.

Cerise sur le gâteau, toujours selon IntelSky, le pilote de l’avion de type Airbus A321 ne serait autre que le propre fils du PDG de la compagnie Mohammed el Hout. Abed el Hout aurait ainsi oublié de changer les fréquences du transpondeur de l’avion qui avait à son bord 145 personnes lors de l’entrée dans l’espace aérien grec.

Pour rappel, la gérance de la MEA, compagnie qui appartient à 99% à la Banque du Liban, a été sujet, comme les autres compagnies de la BdL, à de nombreuses critiques notamment en raison du rôle joué par son président Mohammed el Hout qui a placé de nombreux proches aux différents échelons du transporteur national.

Par ailleurs, suite à la crise économique et financière que traverse le Liban, plus de 20% des pilotes de la MEA auraient quitté son service en faveur d’autres compagnies aériennes. Des rumeurs de surfacturation de certains services sont également régulièrement évoqués par la presse locale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.