Etrange phrase que l’on voit gravée dans le parvis de la place Samir Kassir au détour d’une promenade.

How can we build a Lebanon without the participation of the Youth and the New Generation, while their opinion is still ignored.

Comment peut-on construire un Liban sans la participation de la Jeunesse et de la Nouvelle génération alors que leur opinion est toujours ignorée.

Constat cruel alors que les derniers évènements on été un facteur révélant une césure entre autorités et population civile, notamment dans la gérance de la crise des ordures.

Il s’agit là de notre image et de notre réflexion du mercredi.


Bougie
How can we build a Lebanon without the participation of the Youth and the New Generation, while their opinion is still ignored.