S’exprimant sur les ondes de la MTV Lebanon, le ministre des télécoms Johnny Corm a estimé qu’il n’y aura pas d’interruption complète des services internet au Liban mais peut-être des interruptions temporaires en dépit du réglement des problèmes posés à la fourniture de fioul aux centrales téléphoniques.

Ainsi, la Banque du Liban et certains établissements financiers auraient permis à la compagnie publique de payer le fioul en livre libanaise et non devises étrangères.

Pour rappel, Ogero, comme les autres entreprises publiques, était également confronté au refus de la Banque du Liban à assurer les devises étrangères nécessaires, outre à l’achat du fioul des générateurs en raison des pannes d’électricité induites également par le manque de mazout à l’EDL, de pièces détachées nécessaires à la maintenance de ses services.

Le ministre a également écarté pour l’heure toute augmentation des tarifs, indiquant que ses services ne sont pas seuls à en décider sur ce dossier qui n’a, pour l’heure, pas été évoquée.

Enfin, Johnny Corm assure qu’il n’y aura pas de pénurie de cartes prépayées dans les magasins comme le prétendent certaines rumeurs, de prochaines réunions devant avoir lieu à ce sujet.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.