Le Premier Ministre aurait demandé au gouverneur de la Banque du Liban (BDL) Riad Salamé d’injecter plus de dollars sur le marché afin de soutenir la livre libanaise face au billet vert, a indiqué la porte-parole du gouvernement Manal abdel Samad hier à l’issue du Conseil des Ministres.

Cette information intervient alors que la livre libanaise semble se maintenir au-delà des 4000 LL/USD au marché noir, actuellement le seul marché où les billets verts restent disponibles en raison d’une grève des agents de change légaux, alors que les banques libanaises refusent toujours de lever les mesures liées au contrôle des capitaux unilatéralement mises en place en novembre 2019.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.