Moins d'une minute de lecture

Le Premier Ministre Hassan Diab a déclaré la guerre contre la corruption devant une délégation des comités de supervision de l’administration publique.

Hassan Diab accuse la corruption qui ravage les administrations publiques d’être à l’origine de l’effondrement économique. Il s’exprimait devant une délégation en présence également du la ministre de la Justice Marie Claude Najm.

“Le système de corruption est devenu plus fort que le Pays et aujourd’hui je vous annonce le début de la guerre contre la corruption”.
Hassan Diab, le lundi 15 juin 2020.

Hassan Diab indique que la lutte contre la corruption sera longue et difficile et que son gouvernement sera la cible d’accusations. “La corruption se protège elle même par une réthorique politique et sectaire”, note le Premier ministre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.