Répondant aux questions des journalistes, le président de la république, le général Michel Aoun, a salué l’avènement d’un nouveau gouvernement après 13 mois de vide. Il a ainsi estimé que la nouvelle équipe constituée autour du premier ministre Najib Mikati “est le meilleur que nous ayons atteint.” 

Il s’agira désormais de résoudre la situation critique à laquelle les libanais font face, juge le chef de l’état citant les pénuries d’essence, de diesel ou encore de pain.

Nous avons hérité des crises dues à la mauvaise gouvernance il y a 30 ans, en plus des calamités de la pauvreté, la religion, les grèves, la covid et l’explosion du port, et il y a peu d’argent pour y faire face.” 

Michel Aoun, le 10 septembre 2021

Le Général Aoun a également répondu à ses détracteurs qui l’accusaient de vouloir obtenir un tiers de blocage, notant que ce dernier n’est pas présent au sein de l’équipe actuelle. Il s’agissait d’accusations d’ordre politique sans réalité avant de souligner qu’il s’agit désormais de coopérer.

Revenant sur ces propos estimant que le Liban connaissait l’enfer il y a quelques mois, estime que ces derniers “enfer a été mal interprété, soit par ignorance, soit volontairement.”

Il s’agit désormais de sortir de cet enfer et de surmonter la crise sociale et économique que traverse actuellement le pays des cèdres.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն